Ateliers et conférences proposés

Les ateliers s’adressent aux proches - parents, conjoints, collègues de travail, grands-parents, enfants devenus adultes, frères, sœurs, amis, etc.

Présentement, nous offrons les ateliers à l'extérieur sur demande, dans différents organismes, institutions et entreprises. Cette formule proposent des rencontres au moment et au lieu qui vous conviennent.

Les buts visés sont:

  • Favoriser une meilleure compréhension des comportements de la personne vivant la dépendance et du proche.
  • Permettre une nouvelle perception de la dynamique relationnelle impliquée.
  • Proposer des nouveaux moyens de communication.
  • Offrir un lieu d'échanges et d'apprentissages.
  • Les ateliers peuvent aussi être présentés sous forme de conférence.


    Voici les différents ateliers que nous proposons:


    L’aide aux proches des personnes souffrant d’une dépendance

    Pour chaque personne aux prises avec une dépendance (médicaments, jeux de hasard, alcool et/ou drogue) plusieurs personnes de leur entourage en sont négativement affectées. Elles vivent davantage de conséquences que la population générale:

  • Psychologique (dépression, anxiété)
  • Épuisement (prennent en charge plus de responsabilités)
  • Financières
  • Violence
  • Négligence parentale
  • (M. Joël Tremblay, 2015, PH.D)

    Les effets collatéraux de la dépendance sont non négligeables et n’épargnent personne : parents, enfants, ami(es), conjoint(es) se sentent souvent pris au cœur d’un conflit relationnel dans lequel ils en viennent à se sentir affligés par des émotions fortes, continuellement préoccupés et/ou complètement dépassés par les comportements autodestructeurs adoptés par un membre de leur entourage.

    Cet atelier vise d’abord à reconnaitre l’impact de la dépendance d’un proche sur soi-même et à voir de plus près l’expression de cette onde de choc dans les différentes sphères de vie importantes. Les enjeux sous-jacents à cette problématique seront abordés en vue de mieux comprendre pourquoi il peut être difficile de se sortir de ce système relationnel peu satisfaisant. Finalement, c’est en prenant appui sur la philosophie du centre Le Passage que les participants seront invités à réfléchir à l’importance de prendre soin de soi dans un tel contexte, tout en veillant au respect des positions de chacun, considérant la variabilité des processus individuels.

    La dépendance affective

    « Miroir, miroir, dis-moi qui je suis. »

    Des conditions de vie peuvent venir interférer avec le développement de l’identité et d’une paix intérieure de sorte à abroger le pouvoir d’agir et la liberté d’être. En passant par la peur d’être soi jusqu’à la négation de son existence, l’individu affecté par la dépendance affective, adoptera des comportements de survie motivés par des peurs acquises, afin d’éloigner des éprouvés affectifs le concernant.

    Concrètement, il aura tendance à s’appuyer de manière excessive sur les autres pour prendre ses décisions et adapter son comportement en fonction de la réponse affective perçue chez les autres; ce qui peut l’amener à rechercher la présence des autres, quelle soit bonne ou mauvaise. Tout se passe comme si sa boussole était à l’extérieur de lui-même, l’empêchant ainsi de s’orienter selon ses propres balises, qui lui permettraient de se définir en tant qu’individu à part entière.

    Cette démarche propose avant tout de distinguer le lien d’attachement normal et pathologique. Définir, identifier et comprendre les causes et les effets de la dépendance affective. Cibler les secteurs de vie où elle peut se manifester (p.ex. travail, famille, amitié, amour) tout en décrivant certains patrons interactionnels susceptibles de se produire dans chacun de ces domaines. Proposer des stratégies pour renoncer à la dépendance affective, afin de renouer progressivement avec le véritable Soi, dans l’optique de se reconstruire et mieux vivre en harmonie avec soi-même et les autres.

    La codépendance

    Elle se caractérise essentiellement par l’endossement du rôle de sauveur chez un individu. Souvent confondu avec l’aide apportée pour soutenir et encourager, tout en laissant l’autre vivre ses propres expériences, l’individu vivant de la codépendance tend à dépasser ses limites dans plusieurs domaines de vie importants (travail, amitié, amour, famille). Il se sent poussé par une pulsion à sauver, ce qui a pour effet d’affecter son bien-être personnel et interpersonnel.

    Cet atelier vise à:

  • Identifier, reconnaitre et comprendre cette dynamique relationnelle et ses implications dans la vie quotidienne
  • Repérer les similitudes et les distinctions entre la dépendance affective, la codépendance et la contre-dépendance
  • Distinguer le rôle d’aidant de celui du sauveur et déterminer dans quel contexte il est généralement plus approprié d’offrir son aide
  • Partager des solutions centrées sur la réappropriation de son vécu pour se sortir de ce système relationnel menant souvent à une impasse et à des insatisfactions
  •  

    La communication

    Une bonne relation entre deux personnes dépend surtout de leur façon de communiquer. Cependant, plusieurs obstacles à la communication peuvent s’installer à notre insu et favoriser l’émergence de conflits relationnels. Communiquer c’est quoi? Comment communiquons-nous? Comment distinguer ce qui facilite et ce qui nuit au dialogue?

    Objectifs : Acquérir les habiletés de base d’une bonne communication Faire une demande (de service ou d’information) Demander un délai ou dire non à une demande Demander un changement de comportement Apprendre à résoudre des conflits interpersonnels Reconnaître les différentes formes de critique Faire et recevoir des critiques Faire et recevoir des compliments

    La gestion de la colère

    L’expression de la colère semble encore de nos jours mal acceptée. Pourtant, elle serait essentielle à notre développement. La colère est une émotion disons « normale » au même titre que les autres.

    Objectifs: Présenter les trois types de gestion de la colère et la façon dont ils sont appliqués dans le quotidien.

    La gestion des émotions

    Le ressenti, les émotions et les sentiments que nous portons inconsciemment [colère, culpabilité, honte, impuissance, insécurité, méfiance, jalousie, abandon, vide affectif, mésestime de soi, …] nous maintiennent dans les conflits non réglés de notre histoire.

    Objectifs : Mieux comprendre le monde des émotions et des sentiments. Développer notre habileté à reconnaître et gérer nos émotions. Nous accueillir au moment présent.

    Le volet intervention

    Plusieurs personnes œuvrant dans le domaine de la relation d’aide désirent améliorer leurs connaissances en intervention, afin de se sentir plus à l’aise pour aider la personne qui nécessite des besoins immédiats ou à long terme. Cet atelier s’adresse essentiellement aux accompagnateurs, pairs-aidants ou intervenants, qui désirent approfondir leur savoir-faire dans le domaine de la relation d’aide et dont la population ciblée concerne les adolescents et les adultes.

    Le contenu de l’atelier peut s’adapter selon les acquis de chacun en matière d’intervention et concerne plus précisément les aspects suivants: le déroulement de l’entretien, les attitudes à privilégier chez l’intervenant, les attentes de la personne rencontrée, l’acquisition et l’utilisation adéquates des interventions en fonction des contextes.

    Les ateliers et les conférences peuvent aussi être élaborés sur mesure, selon les demandes.

    Pour information ou réservation communiquez avec nous au (418) 527-0916

    2860, chemin des Quatre-Bourgeois, suite 210
    Québec (Québec) G1V 1Y3

    Tél.: (418) 527-0916   Télec.: (418) 527-5797

    Courriel: info@centrelepassage.org

    © 2019 Centre le Passage. Tous droits réservés.